Yvette, 25 ans, Villeurbanne – Stage, Assistante de Direction Attachée de presse. 2011-03-10

L’AFIP m’a apporté une aide essentielle et indispensable dans ma recherche de stage. Il est vrai qu’avant de les contacter j’avais des appréhensions car à mon sens, mes CV et lettres de motivations étaient tout à fait bons, ils se suffisaient à eux même. Mais, je me suis rendue compte que je n’étais pas sur le bon chemin.

N’étant pas sur Paris à la base, le chargé de mission emploi a été disposé à me suivre à distance, de plus le suivi est très professionnel. Je n’ai pas eu de parrains personnellement, je n’avais que 2 semaines pour trouver mon stage et nous devions travailler très vite.

Je dis nous car l’AFIP fait sa part mais nous devons faire la nôtre. Nous devons faire preuve de détermination, d’ambition. Je suis venue pour mon stage et j’ai tout fait pour l’avoir. Quand je faisais des modifications sur mon cv et ma lettre de motivation et que je l’envoyais à l’agence, il arrivait qu’ils me disent qu’il y ait beaucoup de choses à modifier et donc je recommençais en fonction des conseils donnés. Et aussitôt, je renvoyais à nouveau les documents jusqu’à ce que ce soit bon. En parallèle, je faisais beaucoup de recherches aussi.

L’AFIP m’a été d’une grande aide car elle m’a permis d’être plus précise non seulement dans mes CV et LM qui n’étaient pas vraiment ciblés au départ mais elle m’a permis aussi de réaliser que avant de postuler pour rentrer dans une entreprise, il fallait que j’agisse en professionnel dès le départ.

FacebookTwitterGoogle+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>